Le blog du CEPII




Why denser areas are more productive

 Billet du 2 décembre 2016
Par Lionel Fontagné, Gianluca Santoni
A key driver of productivity is ease of resource allocation. This column uses firm-level data for France to show that misallocation has a spatial dimension: resource allocation and the associated effect on productivity are related not only to firms’ characteristics, but also to the environment in which they operate. Denser commuting zones seem to offer a better match between employers and employees, leading to more productive firms.





De quoi CETA est-il le nom ?

 Billet du 18 octobre 2016
Par Cecilia Bellora, Jean Fouré
L’accord de libre échange entre l’Union Européenne (UE) et le Canada, le CETA, devrait être signé le 27 octobre prochain. Voici un exposé du contenu de cet accord de deuxième génération, qui n'est pas le premier dans son genre, mais le premier entre l'UE et l’un de ses principaux partenaires commerciaux.


La divergence, une maladie européenne ?

 Billet du 30 septembre 2016
Par Sophie Piton
« L’euro n’a pas apporté la prospérité promise, mais la division et la divergence » a récemment affirmé J. Stiglitz. Comment l’intégration monétaire aurait-elle accentué la divergence entre ses pays membres ? Une récente étude du CEPII mesure l’effet de l’intégration monétaire sur la divergence des prix entre pays, en s’intéressant aux déséquilibres sectoriels.




Brésil : retrouver la discipline budgétaire sans pénaliser les services publics

 Billet du 7 septembre 2016
Par Cristina Terra
Le Brésil doit réaliser un ajustement budgétaire d’autant plus difficile que le gouvernement doit jongler entre pressions de groupes privilégiés et minima de dépenses publiques dans l’éducation, la santé... Cet ajustement pourrait néanmoins s’effectuer sans pénaliser les services publics si ces derniers étaient produits plus efficacement


Faut-il craindre l’incertitude du Brexit ?
FMI versus Krugman

 Billet du 19 août 2016
Par Stéphane Lhuissier, Fabien Tripier
Le FMI vient de réviser à la baisse ses prévisions de croissance, suivant le pessimisme largement exprimé après le référendum sur le Brexit. Paul Krugman s’est distingué quant à lui en ne voyant aucune raison majeure de s’inquiéter dans l’immédiat. Cette opposition traduit deux visons des conséquences à court terme de l’incertitude.

Pas de printemps pour le commerce mondial

 Billet du 18 juillet 2016
Par Sébastien Jean
Le ralentissement du commerce mondial ne se dément pas. Comment expliquer cette stagnation qui perdure ? Pourquoi les prévisions apparaissent-elles toujours surévaluées ? Deux facteurs liés aux changements structurels transversaux que connaît le commerce mondial semblent expliquer ce phénomène.

In search of a liquid asset for European financial markets

 Billet du 15 juillet 2016
Par Francesco Molteni
European financial markets face a shortage of liquid assets. New regulations increase banks’ demand for liquid securities, mainly sovereign bonds, but the European fiscal rules constrain the supply of public debt. Further, the QE is draining bonds from the market. Some proposed forms of “Eurobonds” or new debt securities issued by European supranational organizations could solve this problem.



















Les sanctions européennes à l’encontre de la Russie. Maintenir la paix par d’autres moyens.

 Billet du 26 janvier 2016
Par Patrick Allard
L’utilité des sanctions économiques fait l’objet de débats dans les milieux académiques –tant par des économistes, que des politistes ou des juristes– comme dans l’opinion publique. Les sanctions de l’UE à l’encontre de la Russie ont ravivé les critiques. La logique diplomatique de cet outil ne doit toutefois pas être ignorée.

Justice climatique mondiale : l’écueil de la démagogie

 Billet du 18 janvier 2016
Par Jean-Pierre Bompard, Olivier Godard
Le lancement de la COP21 a réveillé les tensions Nord-Sud autour de la répartition des actions à engager et de leur financement. Le thème de la justice climatique est à nouveau mobilisé, en particulier par des pays en développement comme l’Inde, pour exiger des pays développés qu’ils assument leur « responsabilité historique ».









Royaume-Uni : au pays de la finance

 Billet du 9 décembre 2015
Par Laurence Nayman
Le renforcement des échanges de services, notamment financiers, et la baisse concomitante des revenus provenant de l’étranger recomposent la balance courante. Ces mouvements répondent à la hausse du prix des actifs et à la baisse des rendements à l’étranger.








Prix du carbone : les pistes pour l’après COP-21

 Billet du 26 novembre 2015
Par Christian de Perthuis, Pierre-André Jouvet, Raphaël Trotignon
Le climat étant un bien commun, les économistes prônent généralement l’utilisation d’un prix international du carbone pour internaliser le risque climatique, intégrer le plus grand nombre de pays dans un accord et déjouer les stratégies de « passagers clandestins ».






COP21 : Un moment de vérité pour le climat et le développement soutenable

 Billet du 6 novembre 2015
Par COP21
Ce texte collectif établit un état des lieux des enjeux de la Conférence climatique de Paris (COP21). Il a été rédigé à l'initiative du Réseau International de Recherche pour des Sociétés bas-carbone (LCS-Rnet) et a reçu la signature de plus de 200 chercheurs, experts et praticiens des politiques climatiques originaires du monde entier. Parmi eux Etienne Espagne et Michel Aglietta du CEPII, mais également 71 auteurs principaux du Giec et le prix Nobel d’économie Kenneth Arrow, considèrent ainsi l'importance de reconnaître « la valeur économique et sociale des actions de réduction du CO2 ».

Les services, une activité d'avenir pour l'industrie

 Billet du 3 novembre 2015
Par Matthieu Crozet, Emmanuel Milet
De plus en plus d’entreprises manufacturières françaises produisent également des services pour compte d’autrui. Une récente étude du CEPII montre qu’en s’engageant dans la production de services, ces entreprises accroissent profits, emploi et ventes, sans même que cela nuise à leur activité manufacturière.

Du G20 au W20, la croissance et le genre

 Billet du 26 octobre 2015
Par Natacha Valla
En avril dernier, la présidence turque du G20 lançait formellement le W20 – le « Women » 20, groupe ayant pour mission d’assurer l’ « empowerment » des femmes dans les sphères économiques au sens large et de porter ses messages aux leaders mondiaux au sein du G20. Une initiative à souligner à l’heure où la Turquie fait face à d’importantes difficultés politiques.



How Could We Finance Low-Carbon Investments in Europe?

 Billet du 22 octobre 2015
Par Michel Aglietta, Etienne Espagne, Vincent Aussilloux, Baptiste Perrissin-Fabert
This year, Europe is confronted with a critical double challenge: addressing the climate change issue and pulling itself out of a persistent low growth trap. Today these two challenges are addressed separately. We propose to make private low-carbon assets eligible for the ECB asset purchase program.



Climate Finance in the Context of Sustainable Development

 Billet du 22 octobre 2015
Par Ottmar Edenhofer, Jan Christoph Steckel, Michael Jakob
Novel ideas how to spend climate finance in a way that reduces emissions and at the same time promotes recipients’ immediate development objectives are required. In this short commentary, we propose to regard climate finance in the broader context of sustainable development.




Donner un prix au carbone ne suffira pas !

 Billet du 15 octobre 2015
Par Dominique Dron
Certaines discussions sur la transition écologique et énergétique et la COP21 traitent de la monétarisation du carbone. Un prix unique mondial semble pour certains efficace voire suffisant pour faire basculer nos sociétés vers la soutenabilité. Cette apparente simplicité paraît devoir être nuancée.

Why Finance Can Save the Planet

 Billet du 15 octobre 2015
Par Jean Pisani-Ferry
Most people hate finance, viewing it as the epitome of irresponsibility and greed. But, even after causing a once-in-a-century recession and unemployment for millions, finance looks indispensable for preventing an even worse catastrophe: climate change.




The “$100 000 000 000 per year” question

 Billet du 8 octobre 2015
Par Christian De Perthuis, Pierre-André Jouvet
A mechanism of carbon “bonus-malus” is proposed, where the average emission rate of world countries serves as the anchor: above the threshold, countries should pay a malus, under this level, they would receive a bonus.







Restructuration des dettes souveraines : les autres solutions

 Billet du 24 septembre 2015
Par Christophe Destais
La mise en œuvre d’un mécanisme multilatéral quasi-juridictionnel de restructuration des dettes souveraines que l’ONU appelle de ses vœux, est illusoire. Néanmoins, des avancées pourraient être réalisés dans différentes voies : amélioration des clauses contractuelles des émissions obligataires ; introduction de nouvelles clauses de reprofilage automatique des dettes ; utilisation des financements internationaux comme levier.


An Investment Climate for Climate Investment

 Billet du 22 septembre 2015
Par Sam Fankhauser
Three factors hold back low-carbon investment in Europe: the risk/return profile of low-carbon investment projects, regulatory and behavioural features in the financial sector and a more global political economy context. These are key issues to create an investment climate for climate investment.






Guideposts for low-carbon finance

 Billet du 18 septembre 2015
Par Billy Pizer
Four guide-posts for efficient low-carbon finance are proposed: remove subsidies for high-carbon technologies, improve the cost-effectiveness of low-carbon subsidies, encourage private sector innovation, and maintain transparent public policy tools that support cost-benefit accounting.


Comment financer la transition carbone? Le rôle du système financier

 Billet du 17 septembre 2015
Par Etienne Espagne, Baptiste Perrissin Fabert
France Stratégie et le CEPII ont décidé de lancer un espace de débats afin de soutenir et de diffuser les échanges entre spécialistes et non-spécialistes sur les mérites et les limites des différentes propositions et initiatives dans le champ de la finance internationale. Elle doit devenir un lieu où le débat sur la contribution du système financier à la transition énergétique peut se développer et s’enrichir des contributions du plus grand nombre.


Effritement des BRICS

 Billet du 11 septembre 2015
Par Jean-Pierre Patat
Ils n’avaient de commun qu’une croissance vigoureuse et la volonté de briser l’hégémonie des pays avancés dans les grandes institutions internationales. Ils étaient presque unanimement considérés comme des terres d’avenir appelées à rapidement reléguer les vieux pays, et en particulier l’Europe, dans la deuxième division de l’économie mondiale.


10 |  20 |  50 |  100