CEPII, Recherche et Expertise sur l'economie mondiale
RCA



Cette nouvelle base de données contient un indice d’avantage comparatif révélé (RCA) calculé selon la méthode économétrique proposée par Costinot et al. (2012). Cette méthode permet de filtrer les flux de commerce afin de ne conserver que la composante liée à la productivité propre à un pays et à une industrie. En ce sens, il se démarque de l’indice de Balassa, le plus couramment utilisé.

L’indice RCA est disponible par chapitre (SH-2) et produit (SH-4) du Système harmonisé de désignation et de codification des marchandises ("Nomenclature du SH") pour la période 1995-2010. Il est calculé pour vingt pays exportateurs.

Les bases de données sont disponible au format “.dta” en s’inscrivant en ligne. Elles contiennent chacune cinq variables :
  • « country » qui est le pays considéré (pays exportateur) ;
  • « isocode » qui indique le code ISO 3166-1 numérique du pays ;
  • « year » qui correspond à l’année ;
  • « hs2 » ou  « hs4 » qui est le secteur considéré ;
  • « RCA » qui est l’indice d’avantage comparatif révélé.

Si l’indice RCA a une valeur supérieure ou égale à un, le pays a un avantage comparatif par rapport aux autres pays dans l’industrie considérée. En d’autres termes, le pays est relativement plus performant que ses voisins dans la production de ce produit. Les coefficients peuvent être utilisés pour comparer les secteurs à l’intérieur d’un même pays,  mais aussi pour comparer les pays à l’intérieur d’un même secteur.

Le tableau excel, téléchargeable ci-dessous, offre un aperçu de l’information contenue dans la base de données. Dans ce tableau, l’indice d’avantage comparatif est présenté pour chaque industrie et par pays.

Télécharger l'indice d’avantage comparatif pour chaque industrie et par pays
 Methodology: a Short Description
Le calcul de l’indice s’obtient par méthode économétrique, détaillée dans le document de travail en annexe. Le calcul s’effectue en trois étapes :
  • Premièrement, nous estimons des flux d’exportation pour chaque paire de pays et chaque produit en utilisant des effets fixes exportateur-produit et importateur-produit.
  • Ensuite, nous utilisons les coefficients associés aux effets fixes exportateur- produit pour générer un indicateur de productivité (qui est alors spécifique au pays et au produit)
  • Enfin, nous normalisons cet indicateur de productivité pour simplifier son interprétation.