CEPII, Recherche et Expertise sur l'economie mondiale
Compter les multinationales autant qu’elles comptent


Vincent Vicard

Les entreprises multinationales font régulièrement la une de l’actualité, tantôt symboles d’un capitalisme mondialisé détaché des territoires nationaux lorsqu’elles décident de délocaliser des activités, tantôt marqueurs de l’attractivité d’un pays lorsqu’elles s’y implantent. Ce traitement médiatique se justifie-t-il au regard de leur importance dans l’économie mondiale et pour leurs pays d’accueil ou d’origine ?
Au-delà de leur taille, les entreprises multinationales sont spécifiques en ceci qu’elles ont des établissements et donc des activités sur plusieurs territoires. Elles jouent ainsi un rôle particulier dans la division internationale du travail et dans l’organisation de la production au sein des chaînes mondiales de valeur. Leurs décisions de localisation ont bien sûr des conséquences dans les économies d’accueil — par l’apport en capital, les transferts de technologie induits dans les pays éloignés de la frontière technologique, ou l’insertion dans les chaînes internationales de production —, mais également dans leur économie d’origine, ainsi que sur les connexions entre tous ces territoires, en favorisant la transmission des chocs entre pays. Le fait qu’elles opèrent par définition à cheval sur plusieurs juridictions pose également des questions spécifiques en matière de concurrence fiscale et de capacité pour les États à taxer les activités des entreprises sur leur sol.
[...]


 L'économie mondiale 2019
La Découverte, 2018
pp.83-98

Retour