CEPII, Recherche et Expertise sur l'economie mondiale
Un dollar contesté, mais toujours pas détrôné


Carl Grekou

Le dollar fascine, le dollar rassure. Il est fiable, disponible partout et en abondance. Voilà plus de sept décennies que le billet vert règne en tant que principale monnaie internationale. D’abord consacré comme pivot du système monétaire international (SMI) par les accords de Bretton Woods, le dollar sera plébiscité à l’ère des changes flottants. Il est la devise la plus utilisée pour les transactions commerciales et financières, la plus échangée sur le marché des changes, la principale monnaie de réserve des banques centrales, et de référence plus ou moins explicite pour la conduite des politiques de change de nombreux pays. Il est encore, comme le notait Henri Bourguinat [1987], « le soleil autour duquel gravitent les autres monnaies satellites ».
Avec la financiarisation croissante de l’économie mondiale, cette inertie du SMI n’est pas sans conséquence car la polarisation sur le dollar étend l’influence de la politique monétaire américaine au-delà de ses frontières. Les économies émergentes et en développement subissent de plein fouet les effets de la politique de la Réserve fédérale (Fed) conçue pour les États-Unis avec des conséquences qui peuvent être considérables sur les mouvements de capitaux, les évolutions de leur taux de change et in fine leur croissance. À cela s’ajoute la politique extérieure américaine de plus en plus impétueuse (guerres commerciales et sanctions) qui utilise le dollar comme arme.
Cette primauté du dollar héritée du système de Bretton Woods contraste avec la réalité actuelle, celle d’un monde de plus en plus multipolaire où le poids économique des États-Unis s’amenuise. Dans une économie mondiale en pleine crise sanitaire et dont la croissance garde encore les stigmates des dernières crises (crise financière mondiale, crise des dettes souveraines en zone euro), cette pérennisation du « privilège exorbitant » dont disposent les États-Unis fait ressurgir l’idée d’alternatives. Certaines forces sont déjà à l’œuvre, mais qu’en est-il vraiment ? Sommes-nous en passe d’assister au déclin du dollar ? Quelles alternatives se profilent ?
[...]


 L'économie mondiale 2021
La Découverte, 2020
pp.87-102

Retour