CEPII, Recherche et Expertise sur l'economie mondiale
Vue d’ensemble : avec la Covid, en attendant l’après


Sébastien Jean

La pandémie de Covid-19 a frappé l’économie mondiale comme une déflagration. Un désastre qui l’a pour ainsi dire paralysée au deuxième trimestre 2020. Une crise aussi atypique qu’inattendue, violente tout autant que soudaine. Depuis, la dimension sanitaire continue à donner le ton, au rythme de vagues de contagion difficilement prévisibles et terriblement meurtrières : l’évolution de la pandémie demeure incertaine, la menace des variants le disputant à l’espoir de la vaccination.
Du point de vue économique, néanmoins, le choc de la crise s’est révélé moins grave, en tout cas pour le moment, que l’impact initial ne l’avait laissé craindre. Les réponses de politique publique, exceptionnellement vigoureuses et adaptées au gré des évolutions sanitaires et économiques, ont grandement contribué à limiter les dégâts. Le rebond a été plus vigoureux et plus rapide que prévu dès que les mesures de distanciation sociale ont été desserrées, même s’il est apparu incomplet et inégal. Il reste que cette crise, d’une ampleur exceptionnelle, bouleverse profondément le paysage économique mondial. L’incertitude reste majeure non seulement sur l’évolution de la pandémie et donc de ses traductions économiques directes, mais également sur la façon dont cet épisode est susceptible de laisser des marques durables sur les appareils productifs, les comportements des ménages, les équilibres macroéconomiques et les relations internationales. Il est trop tôt pour parler d’après-Covid, mais il est déjà clair que les grilles d’analyse qui avaient précédé la pandémie sont à revoir, et beaucoup de défis sont à relever sans attendre.
[...]


 L'économie mondiale 2022
La Découverte, 2021
pp.7-24

Retour