CEPII, Recherche et Expertise sur l'economie mondiale
L'ouverture des canaux de Suez et de Panama et l'énigme de la distance

Jules Hugot
Camilo Umana Dajud

L’ouverture des canaux de Suez et de Panama, respectivement en 1869 et 19201, a profondément bouleversé le commerce mondial. Certaines routes commerciales s’en sont trouvées considérablement raccourcies, entre l’Europe et l’Asie pour le canal de Suez et entre la côte ouest de l’Amérique du Sud et l’Europe pour le canal de Panama. Ces événements sont des cas d’études qui permettent d’évaluer si une réduction de la distance entre deux pays augmente le commerce entre eux, et de quantifier cet effet. Nous montrons dans cette Lettre que les mesures généralement retenues dans les études empiriques pour étudier l’effet de la distance sur le commerce le surestiment beaucoup – de près de 7 fois, selon nos estimations – car elles prennent en compte des facteurs liés à la distance autres que les seuls coûts de commerce : la proximité linguistique ou culturelle, la politique commerciale, etc. Cela invite à rester prudent dans l’évaluation des enjeux commerciaux liés à de nouveaux projets d’infrastructures ou encore à l’ouverture de nouvelles routes commerciales à travers l’Arctique à la suite de la fonte des glaces.



Abonnez vous au flux RSS de la lettre du CEPII
http://www.cepii.fr/CEPII/rss/RSSLettre.asp
La lettre du CEPII
N° 374   février 2017


Texte intégral



Référence
BibTeX (with abstract),
plain text (with abstract),
RIS (with abstract)

 Domaines d'expertise

Commerce & Mondialisation
Retour