CEPII, Recherche et Expertise sur l'economie mondiale
 La création d’entreprises dix ans après la Grande récession : une perspective macroéconomique


Marlène Isoré
Fabien Tripier

La création d’entreprises a été fortement affectée par la Grande récession à partir de 2008-2009, connaissant une chute brutale suivie d’une longue période de stagnation, tant en France qu’aux États-Unis. Quel a été le rôle de la crise financière dans cette dynamique de la création d’entreprises ? Et quelles sont les conséquences macroéconomiques de cette évolution ? Nous mettons en évidence dans cette Lettre le rôle prépondérant des contraintes financières dans les variations cycliques de la création d’entreprises. Lors d’une crise financière, la hausse du coût du crédit et la faiblesse de l’activité économique amènent, en effet, des créateurs d’entreprises à renoncer à leur projet, ce qui entraîne des pertes persistantes d’emplois et de productivité. D’après nos estimations, à partir d’une base de données macroéconomiques et financières pour les États-Unis de 1980 à nos jours, les variations d’incertitude et leur impact sur les variables financières expliqueraient près de la moitié des variations cycliques de la création d’entreprises. Étant donné les incidences de ces dernières sur l’emploi et la productivité, les politiques d’aide à la création d’entreprises revêtent un enjeu essentiel.



Abonnez vous au flux RSS de la lettre du CEPII
http://www.cepii.fr/CEPII/rss/RSSLettre.asp
La lettre du CEPII
N° 401   juillet 2019


Texte intégral

Annexe



Référence
BibTeX (with abstract),
plain text (with abstract),
RIS (with abstract)

Retour