CEPII, Recherche et Expertise sur l'economie mondiale
Y a-t-il encore des gains à l'achèvement du marché unique européen ?

Vincent Aussilloux
Charlotte Emlinger
Lionel Fontagné

L'intégration européenne est menacée par une incertitude croissante d'un défaut souverain. Dans ce contexte, il est essentiel d'évaluer l'impact économique du Marché Unique Européen et les avantages économiques de l'Union Européenne pour ses citoyens. Au cours des trente dernières années, des progrès substantiels ont été réalisés dans l'intégration des marchés des États-membres. Cependant, ce processus est loin d'être achevé comme l'ont montré de récents travaux sur les barrières aux échanges dans le secteur des services et les barrières non-tarifaires. Notre simulation économique, utilisant le modèle MIRAGE, conclut que l'élimination de toutes les barrières au commerce subsistant au sein de l'Union Européenne apporterait des gains deux à trois fois supérieurs à ceux déjà obtenus. Un tel objectif d'élimination des barrières constitue une hypothèse extrême, voire irréaliste. Néanmoins, l'ampleur des gains potentiels est telle que ces résultats démontrent que la poursuite de l'intégration européenne constitue l'un des principaux leviers de la croissance européenne et permettrait de sortir du cercle vicieux de la récession.



Abonnez vous au flux RSS de la lettre du CEPII
http://www.cepii.fr/CEPII/rss/RSSLettre.asp
La lettre du CEPII
N° 316   décembre 2011


Texte intégral

Version anglaise

Référence
BibTeX (with abstract),
plain text (with abstract),
RIS (with abstract)

 Domaines d'expertise

Europe
Retour