CEPII, Recherche et Expertise sur l'economie mondiale
Gold and Financial Assets: Are There Any Safe Havens in Bear Markets?


Virginie Coudert
Hélène Raymond

 Highlights :

 Résumé :
L’objet de cet article est l’étude du rôle de l'or comme valeur refuge contre les moins values sur actions durant les récessions et les krachs boursiers. À la suite de Baur and McDermott (2010) et Baur et Lucey (2010), nous caractérisons les valeurs refuge par leurs corrélations négatives avec les actions durant les crises. Nous étendons leurs résultats dans trois directions. Premièrement, nous identifions les périodes de crises de façon exogène en utilisant successivement les périodes de récession définies par le NBER et les périodes boursières baissières aux États-Unis. Deuxièmement, nous modélisons les interactions entre les rendements des actions et ceux de l'or en tenant compte de la variabilité temporelle de leur covariance conditionnelle. Troisièmement, nous testons l’existence de relations de long terme entre l’or et les actions et tentons de les exploiter pour construire des portefeuilles « couverts » robustes aux crises. Les régressions portent sur des données mensuelles sur les contrats à terme d'or et divers indices boursiers (France, Allemagne, RU, EU, G7), sur la période 1978:2-2009:1. À court terme, nous trouvons que la corrélation entre l'or et les actions est proche de zéro durant les récessions, ce qui qualifie l'or comme valeur refuge au sens faible. Le même résultat se retrouve globalement durant les périodes de baisse boursière, même si l’or ressort comme une valeur refuge forte (corrélation négative) contre l'indice boursier américain. Un examen plus approfondi révèle que ces résultats tiennent en moyenne et non pas durant chaque période de crise et chaque pays. À long terme, nous détectons une relation négative entre l’or et trois marchés d’actions (EU, France, RU). Mais elle ne permet pas de construire un portefeuille couvert qui résiste durant toutes les crises. En dépit de son intérêt pour la diversification des portefeuilles, l'or reste donc un investissement risqué, y compris pendant les crises.

 Mots-clés : OR | ACTION | VALEUR REFUGE | PORTEFEUILLE COUVERT | NON-LINEARITE

 JEL : G01, G15, F30, F36
CEPII Working Paper
N°2010-13, July 2010

Résumés non-techniques

Texte intégral

Référence
BibTeX (with abstract),
plain text (with abstract),
RIS (with abstract)

Contact: 
 Domaines d'expertise

Monnaie & Finance
Retour