CEPII, Recherche et Expertise sur l'economie mondiale
 La fragmentation des chaînes de production a changé le partage de la valeur ajoutée


Ariell Reshef
Gianluca Santoni

Le déclin de la part du travail dans la valeur ajoutée observé dans de nombreux pays s’est considérablement accéléré au moment où la mondialisation est entrée dans une phase caractérisée par une fragmentation des chaînes de production de plus en plus poussée. D’après nos résultats, les deux phénomènes sont liés : entre 1995 et 2007, 18 % du déclin de la part du travail peut être associé à l’augmentation des exportations de produits intermédiaires.



Abonnez vous au flux RSS de la lettre du CEPII
http://www.cepii.fr/CEPII/rss/RSSLettre.asp
La lettre du CEPII
N° 406   mars 2020


Texte intégral



Référence
BibTeX (with abstract),
plain text (with abstract),
RIS (with abstract)

 Domaines d'expertise

Commerce & Mondialisation
Retour