Mai 2017        



Le contenu de l'édition anglaise peut différer      

Europe Monnaie & Finance Commerce & Mondialisation Migrations Politique économique Economies émergentes Compétitivité & Croissance Environnement & Ressources Naturelles
  Focus

Profils Pays / Country Profiles - Mise à jour Mai 2017

Outil d'analyse unique du commerce international, les Profils Pays synthétisent et structurent des informations précises et cohérentes sur le niveau de richesse, la spécialisation commerciale, la gamme des biens produits et la protection douanière appliquée dans 80 pays, à partir des bases de données développées par le CEPII.
Interactifs pour s'ajuster à différentes approches, les Profils-Pays sont conçus pour être utilisés comme une ressource pour l'information, l'expertise et la pédagogie, que ce soit au travers d'illustrations, facilement utilisables telles quelles, ou au travers de données téléchargeables. L'ensemble, en accès libre et gratuit, a été mis à jour jusqu'en 2015.



Les deux graphiques ci-dessus, extraits des profils pays, permettent par exemple la comparaison des profils de spécialisation dans le commerce international des deux pays leaders de l’économie mondiale.

Accéder aux Profils Pays du CEPII surVisual Data
>>>
  publications





  Edito



Questions-réponses des économistes du CEPII au service du débat public

Propos recueillis par
Isabelle Bensidoun &
Jézabel Couppey-Soubeyran

Où vont les profits des multinationales ?

Questions à Laurence Nayman

Hausses et baisses d’impôts : quels effets sur la croissance ?
Questions à Thomas Grjebine

À quoi tient la progression des salaires dans la finance ?
Questions à Ariell Reshef

L’Union européenne est-elle naïve dans sa politique commerciale ?
Questions à Sébastien Jean

Comment redonner vie au projet européen ?
Questions à Michel Aglietta






L’UE est devenue la principale source d’importation de la Chine

L’UE est devenue la principale source d’importation de la Chine depuis 2011 (41 % en 2014 contre 22 % dix ans avant). Cette progression tient en grande partie à la performance exceptionnelle de l’UE dans le secteur automobile où sa part de marché atteint 58 % en 2014 (contre 34 % en 2004). Cependant, sa position est encore plus forte dans le secteur des produits pharmaceutiques où elle assure 61 % des importations de la Chine en 2014, tandis qu’elle est en rapide progression dans l’industrie alimentaire (23 % des importations chinoises en 2014 contre 14 % en 2004). L’Asie-Océanie voit ses positions initialement dominantes dans les branches de l’automobile et des instruments de précision s’effondrer. En revanche, elle garde son premier rang de fournisseur dans les produits agricoles où jouent les proximités géographiques et culturelles.
Françoise Lemoine, Deniz Ünal

>>>


  Bases de données



Mises à jour d'avril 2015

Le CEPII vient de mettre à jour ses bases World Trade Flows Characterization et Trade Unit Values (TUV) en y ajoutant les données de l'année 2015.


  Opinion



Zone euro: une évaluation des mésalignements de change réel

Depuis la crise des dettes souveraines, les déséquilibres courants des pays de la zone euro dits périphériques (Espagne, Portugal, Irlande, Grèce) ne se résorbent que lentement au prix de politiques socialement coûteuses, de consolidation budgétaire et de politiques structurelles visant à flexibiliser les marchés du travail. La correction progressive de ces déséquilibres va de pair avec une diminution des sur-évaluations de change des pays concernés. Dans cette Lettre, nous évaluons les mésalignements de change réel au sein de la zone euro et leur évolution depuis la crise.
Cécile Couharde, Anne-Laure Delatte, Carl Grekou, Valérie Mignon, Florian Morvillier

>>>


ISSN: 1255-7072
Directeur de publication : Sébastien Jean
Rédacteur en chef : Dominique Pianelli