Le blog du CEPII
Politique économique

Vote anti-mondialisation : des importations qui le favorisent, des exportations qui le freinent

 Vidéo du 23 mai 2024
Par Charlotte Emlinger
Depuis l'élection présidentielle de 1981, l’opposition à la mondialisation en France s’est accentuée, en partie due à l’augmentation de la concurrence induite par la hausse des importations de biens finals. Cependant, les importations de biens intermédiaires, qui soutiennent certains secteurs économiques, ont plutôt diminué cette tendance. Les exportations ont modéré la montée du vote antimondialisation grâce à leurs impacts positifs sur l’économie locale.


Le retour de la guerre commerciale

 Vidéo du 15 mai 2024 - Dans les médias
Par Antoine Bouët
Les éclairages d'Antoine Bouët sur la décision des États-Unis de durcir les tarifs douaniers sur 18 milliards dollars de produits chinois pour protéger les entreprises et les travailleurs américains d'une concurrence jugée "déloyale".


CETA : que peut-on y gagner ?

 Audio du 19 mars 2024 - Dans les médias
Par Antoine Bouët
Soumis à l'approbation des sénateurs, l'accord de libre-échange entre le Canada et l'UE est appliqué pour l'essentiel depuis 2017. Après des années de recul, le bilan économique est plutôt positif pour la France, malgré l'appréhension notamment des agriculteurs qu'il s'agit de ménager.



Les multinationales françaises, de nouveau à l’origine de la dégradation du solde commercial

 Billet du 12 février 2024
Par Pierre Cotterlaz, Vincent Vicard
Le solde commercial français s’est dégradé entre 2019 et 2021, du fait notamment du recul de l’excédent commercial des multinationales françaises en 2020. Cette chute relève cependant d’abord de facteurs conjoncturels - la forte contraction du secteur aéronautique -, avec toutefois une baisse plus structurelle dans le secteur automobile français, amorcée depuis 2018.

Crise agricole : la faute au libre-échange ?

 Vidéo du 31 janvier 2024 - Dans les médias
Par Antoine Bouët
En pleine crise agricole, l’éventuelle signature d’un accord de libre-échange entre l’Union européenne et l’Amérique du Sud - le Mercosur - devient un point de discorde. Les agriculteurs dénoncent une concurrence déloyale et voient dans ces accords la cause principale de leurs problèmes. Parmi les éléments jugés inacceptables : les importations de produits agricoles qui ne respectent pas les mêmes normes sociales ou environnementales que celles imposées en France.

Éclairage sur la balance commerciale 2023 : entre défis énergétiques et résilience sectorielle, le déficit s’installe

 Faits & Chiffres du 29 janvier 2024
Par Manon Madec
Le solde commercial de la France, qui a atteint son plus bas niveau historique en 2022, s’améliore légèrement en 2023 grâce à la baisse des prix de l’énergie. Cette tendance est soutenue par des exportations dynamiques dans les secteurs de spécialisation de la France ainsi que des services. Le déficit reste important, bien supérieur à celui affiché par nos voisins européens. À l'échelle de l'UE, la baisse des prix de l'énergie conduit au rétablissement d'un excédent commercial.

10 |  20 |  50 |  100