Le blog du CEPII
Commerce & Mondialisation

Hausse des droits de douane sur des produits chinois aux États-Unis : une décision plus politique qu’économique ?

 Billet du 13 juin 2024
Par Antoine Bouët
La décision de l'administration américaine d'amplifier la guerre commerciale avec la Chine repose sur un peu de considérations économiques et beaucoup de considérations politiques et géopolitiques. Comme toute mesure protectionniste, elle vise à renforcer les industries américaines confrontées à la concurrence chinoise, mais risque de faire perdre du pouvoir d'achat aux consommateurs et de la compétitivité aux producteurs américains.

Vote anti-mondialisation : des importations qui le favorisent, des exportations qui le freinent

 Vidéo du 23 mai 2024
Par Charlotte Emlinger
Depuis l'élection présidentielle de 1981, l’opposition à la mondialisation en France s’est accentuée, en partie due à l’augmentation de la concurrence induite par la hausse des importations de biens finals. Cependant, les importations de biens intermédiaires, qui soutiennent certains secteurs économiques, ont plutôt diminué cette tendance. Les exportations ont modéré la montée du vote antimondialisation grâce à leurs impacts positifs sur l’économie locale.


Le retour de la guerre commerciale

 Vidéo du 15 mai 2024 - Dans les médias
Par Antoine Bouët
Les éclairages d'Antoine Bouët sur la décision des États-Unis de durcir les tarifs douaniers sur 18 milliards dollars de produits chinois pour protéger les entreprises et les travailleurs américains d'une concurrence jugée "déloyale".


Le retour d’El Niño apporte insécurité alimentaire et instabilité macroéconomique en Afrique australe

 Billet du 8 avril 2024
Par Florian Morvillier, Erica Perego, Fanny Schaeffer
Avec des conséquences désastreuses telles que des sécheresses prolongées, une inflation alimentaire accrue et des récoltes anticipées mauvaises, El Niño exacerbe les défis déjà présents dans les économies vulnérables de la région qui causent des impacts profonds et demandent les mesures d’adaptation coûteuses.


La Russie a-t-elle les moyens économiques de vaincre l'Ukraine en 2024 ?

 Billet du 20 mars 2024
Par Michel Fouquin
Au début des années 2000, la Russie a connu un spectaculaire rétablissement grâce à l’envolée des prix des matières premières, puis une forte résilience économique en 2022, en dépit des sanctions occidentales. Guidé par ses ambitions territoriales historiques, le pouvoir russe inscrit à nouveau la lutte contre l’hégémonie occidentale au centre de sa stratégie. Ses finances suffiront-elles à soutenir l’effort de guerre ?

Le poulet français bat de l’aile face à la concurrence internationale

 Billet du 20 mars 2024
Par Pierre Cotterlaz, Charlotte Emlinger, Manon Madec
La France, traditionnellement exportatrice de poulets, est devenue importatrice nette depuis 2019. Ce retournement reflète une perte de débouchés à l’exportation et une concurrence accrue des importations sur le marché français. La filière avicole redoute une nouvelle dégradation de sa situation avec l’entrée de poulets ukrainiens sur le marché européen, et les négociations autour d’un accord de libre-échange avec le Mercosur. A l’heure actuelle, la concurrence à laquelle font face les producteurs français est essentiellement intra-communautaire, tant sur leurs débouchés à l’exportation que sur les approvisionnements français.

CETA : que peut-on y gagner ?

 Audio du 19 mars 2024 - Dans les médias
Par Antoine Bouët
Soumis à l'approbation des sénateurs, l'accord de libre-échange entre le Canada et l'UE est appliqué pour l'essentiel depuis 2017. Après des années de recul, le bilan économique est plutôt positif pour la France, malgré l'appréhension notamment des agriculteurs qu'il s'agit de ménager.

Réindustrialisation (verte) : un retard européen à combler

 Billet du 18 mars 2024 - Dans les médias
Par Thomas Grjebine, Jérôme Héricourt
Le débat autour de la place et de la dynamique de l’industrie au sein de l’UE n’est pas aisé, tant il est phagocyté par des considérations nationales, entre des pays dotés d’un secteur manufacturier puissant, comme l’Allemagne, et d’autres aux prises avec un déclin amorcé il y a plusieurs décennies, comme la France. Au-delà de cette hétérogénéité au sein de l’UE, le décrochage de cette dernière en matière d’investissements dans les secteurs stratégiques (notamment pour la transition écologique) est inquiétant.


OMC : un sommet aux enjeux multiples

 Vidéo du 5 mars 2024
Par Antoine Bouët
Dans un contexte de tensions géopolitiques et d’incertitudes économiques croissantes, la 13e Conférence ministérielle de l’OMC a eu lieu à Abou Dabi. Les divergences entre les 164 pays membres semblent profondes et potentiellement irréconciliables. Antoine Bouët décrypte les enjeux des négociations au sein de l’OMC dans une interview vidéo.




Comment comprendre la relation entre inégalités de revenus et déséquilibres extérieurs ?

 Vidéo du 20 février 2024
Par Jérôme Héricourt
Les inégalités de revenu ont un impact sur le solde courant, mais ce dernier dépend du niveau de développement économique et plus encore de l'intensité de la réglementation du crédit. À la suite d’un accroissement des inégalités, le solde courant a, en moyenne, tendance à s’améliorer dans les pays financièrement plus réglementés, et à diminuer dans les pays très déréglementés.

Les multinationales françaises, de nouveau à l’origine de la dégradation du solde commercial

 Billet du 12 février 2024
Par Pierre Cotterlaz, Vincent Vicard
Le solde commercial français s’est dégradé entre 2019 et 2021, du fait notamment du recul de l’excédent commercial des multinationales françaises en 2020. Cette chute relève cependant d’abord de facteurs conjoncturels - la forte contraction du secteur aéronautique -, avec toutefois une baisse plus structurelle dans le secteur automobile français, amorcée depuis 2018.


Crise agricole : la faute au libre-échange ?

 Vidéo du 31 janvier 2024 - Dans les médias
Par Antoine Bouët
En pleine crise agricole, l’éventuelle signature d’un accord de libre-échange entre l’Union européenne et l’Amérique du Sud - le Mercosur - devient un point de discorde. Les agriculteurs dénoncent une concurrence déloyale et voient dans ces accords la cause principale de leurs problèmes. Parmi les éléments jugés inacceptables : les importations de produits agricoles qui ne respectent pas les mêmes normes sociales ou environnementales que celles imposées en France.

Éclairage sur la balance commerciale 2023 : entre défis énergétiques et résilience sectorielle, le déficit s’installe

 Faits & Chiffres du 29 janvier 2024
Par Manon Madec
Le solde commercial de la France, qui a atteint son plus bas niveau historique en 2022, s’améliore légèrement en 2023 grâce à la baisse des prix de l’énergie. Cette tendance est soutenue par des exportations dynamiques dans les secteurs de spécialisation de la France ainsi que des services. Le déficit reste important, bien supérieur à celui affiché par nos voisins européens. À l'échelle de l'UE, la baisse des prix de l'énergie conduit au rétablissement d'un excédent commercial.

Comment financer les politiques climatiques en Amérique latine et dans les Caraïbes ?

 Billet du 15 janvier 2024
Par Florian Morvillier, Erica Perego, Fanny Schaeffer
Pour remédier aux effets du changement climatique dans cette région particulièrement vulnérable sur les plans économique et climatique, les financements multilatéraux devraient décupler par rapport à leurs niveaux de 2020, ce qui nécessite une coordination internationale efficace et le développement des instruments de financement innovants.

Commerce avec la Russie : des sanctions qui font plus de peur que de mal à nos exportations

 Vidéo du 4 janvier 2024
Par Kevin Lefebvre, Charlotte Emlinger
Le coût des sanctions de l’UE vis-à-vis de la Russie pour les entreprises françaises reste globalement faible. Il a été concentré sur peu de firmes exportatrices, et essentiellement dans trois secteurs : les matériels de transport (dont l'aéronautique), la chimie et les machines. Les conséquences économiques de ces mesures de rétorsion ont été atténuées par une déviation du commerce vers les pays voisins de la Russie.




Comment évaluer l’économie israélienne au prisme de son insertion internationale

 Billet du 5 décembre 2023
Par Laurence Nayman, Deniz Ünal
Démographie, intégration régionale, spécialisation commerciale… sur quoi l'économie israélienne repose-t-elle? Le conflit actuel pèse sur le marché du travail et sur les finances. Mais, fort de son remarquable engagement dans la haute technologie, le pays a accumulé une position extérieure nette conséquente. Cette épargne pourrait être mobilisée pour faire face au coût de la guerre. Suffira-t-elle demain ?

Commande publique de biens manufacturés : qui recourt le plus aux importations ?  

 Billet du 16 novembre 2023
Par Thomas Grjebine, Jérôme Héricourt
La commande publique, qui recouvre les achats de biens, de services et de travaux effectués par les administrations et les entreprises publiques, représente de 10 % à 20 % du PIB des pays membres de l’UE et des États-Unis. Les marchés publics de biens manufacturés pourraient-ils être davantage adressés aux producteurs nationaux en Europe, notamment en France ?




Les produits de santé : une filière de poids dans les échanges internationaux

 Billet du 26 septembre 2023
Par Pierre Cotterlaz, Guillaume Gaulier, Aude Sztulman, Deniz Ünal
Les échanges internationaux de produits de santé ont pris leur essor à partir des années 2000, en pleine phase d’hypermondialisation. Vingt ans après, le choc du Covid a confirmé l’importance de la sécurité sanitaire pour les États et mis en lumière ces interdépendances qui ont cependant fragilisé la filière, ainsi que les questions de souveraineté industrielle posées par l’organisation internationale de la production.


Va-t-on vers une démondialisation de l’économie ?

 Audio du 19 septembre 2023 - Dans les médias
Par Thomas Grjebine
  00:29:30
La planète est en plein bouleversement, confrontée à la guerre en Ukraine et aux conséquences de la pandémie de Covid-19. L’Organisation mondiale du Commerce alerte : « les premiers signes de la fragmentation commerciale menacent de freiner la croissance et le développement ». Comment se traduit cette situation ? L’économie est-elle de plus en plus liée à la géopolitique ? Quelles conséquences sur le monde de demain ?

Sanctions occidentales contre la Russie : l’Asie à la rescousse de Moscou

 Billet du 14 septembre 2023
Par Carl Grekou, Valérie Mignon, Lionel Ragot
Avant d’envahir l’Ukraine en février 2022, la Russie avait, semble-t-il, anticipé les sanctions financières occidentales. Malgré celles-ci, et celles qui ont ciblé son commerce, l’économie russe a en effet affiché une relative solidité dans les mois qui ont suivi le début de la guerre. Ce résultat reflète la réallocation géographique rapide de son commerce extérieur et sa préparation aux sanctions, avec la mise en place de nombreux circuits de contournements et un pivot manifeste vers l’Inde, la Turquie, et surtout la Chine.

Économie mondiale 2024 : année de toutes les reconfigurations ?

 Billet du 30 août 2023
Par Isabelle Bensidoun, Jézabel Couppey-Soubeyran
Le CEPII livre son décryptage annuel des grandes tendances à venir dans son ouvrage collectif « L’économie mondiale 2024 » publié aux Éditions La Découverte (collection Repères), à paraître le 7 septembre 2023. Tour d’horizon des grandes questions de l’année à venir avec Isabelle Bensidoun et Jézabel Couppey-Soubeyran, coordinatrices de l’ouvrage.


Nouvelle mondialisation : « Aujourd’hui, l’enjeu est de ne pas rater la révolution induite par la transition écologique et l’intelligence artificielle »

 Billet du 23 mai 2023 - Dans les médias
Par Isabelle Bensidoun, Thomas Grjebine
Les économistes Isabelle Bensidoun et Thomas Grjebine analysent, dans une tribune au « Monde », le rôle majeur des Etats-Unis dans le changement de cap de la mondialisation et la nécessité de faire face à la nouvelle révolution industrielle et de préserver les emplois.



Les chocs et les transformations profondes de l'économie mondiale au cœur du programme de travail du CEPII pour l'année 2023

 Billet du 22 février 2023
Par Antoine Bouët, Christophe Destais, Lionel Fontagné, Thomas Grjebine, Vincent Vicard
Les thèmes qui dominent le programme de travail du CEPII cette année émergent du contexte actuel particulièrement difficile : tensions géopolitiques, transition énergétique, résilience des chaînes de valeur mondiales, conjoncture macroéconomique marquée par de nouvelles priorités budgétaires et resserrement des politiques monétaires.




« Les déséquilibres engendrés par l’Union européenne fragilisent le système commercial international »

 Billet du 19 décembre 2022 - Dans les médias
Par Vincent Vicard
Le plan protectionniste « anti-inflation » mis en place par les États-Unis est une bonne nouvelle pour la lutte contre le réchauffement climatique, mais pourrait déséquilibrer le commerce international. Pour Vincent Vicard, ce dilemme se pose aussi pour les Européens, qui doivent arbitrer entre ouverture commerciale et protection de leur industrie.





Que nous réserve l’économie mondiale 2023 ?

 Billet du 2 septembre 2022
Par Isabelle Bensidoun, Jézabel Couppey-Soubeyran
Le Centre d’études prospectives et d’informations internationales (CEPII) livre son décryptage annuel des grandes tendances à venir dans son ouvrage collectif "L’économie mondiale 2023" publié aux Éditions La Découverte (collection Repères), à paraître le 8 septembre. Tour d’horizon des grandes questions de l’année à venir avec Isabelle Bensidoun et Jézabel Couppey-Soubeyran, coordinatrices de l’ouvrage.

L’UE en quête d’un mécanisme d’ajustement carbone compatible avec l’OMC

 Billet du 12 avril 2022
Par Cecilia Bellora, Lionel Fontagné
La proposition européenne de mettre en place un mécanisme d’ajustement carbone à la frontière (MACF) vise à réduire les fuites de carbone qui risquent de compromettre l’objectif ambitieux de neutralité climatique de l’UE d’ici 2050. Ce mécanisme réussira-t-il à atteindre cet objectif, rétablir des conditions de concurrence équitables pour les producteurs de l’UE tout en minimisant la probabilité de plaintes à l’OMC (Organisation mondiale du commerce) ou de représailles de la part des partenaires commerciaux ?

Les données de commerce ne sont pas le bon point d’entrée pour connaitre les échanges de gaz naturel

 Faits & Chiffres du 4 avril 2022
Par Cecilia Bellora, Pierre Cotterlaz, Malte Thie
Le conflit ukrainien met sur le devant de la scène la question de la dépendance de l’Europe aux importations d’hydrocarbures. Les données de commerce sont habituellement utilisées pour construire une mesure des interdépendances entre États. Dans le cas du gaz naturel, elles ne fournissent cependant pas une image fiable des flux réels.


Libre-échange, ce vieux rêve qui bouge

 Audio du 10 juin 2021 - Dans les médias
Par Sébastien Jean
  00:59:00
Alors que la pandémie et la question des brevets sur les vaccins ont rendu nécessaire un retour de la solidarité internationale, l’élection de Joe Biden, en parallèle, a redonné de l’espoir aux partisans du libre-échange. De quoi espérer la fin de la guerre des blocs économiques ? Sébastien Jean était l'un des invités de l'émission "Entendez-vous l'Eco" de Tiphaine de Rocquigny sur France Culture le 7 juin 2021.

La quête d'autonomie chinoise, la longue histoire d'une priorité nouvelle

 Billet du 25 mai 2021 - Dans les médias
Par François Chimits
De longue date soucieux des enjeux de dépendance vis-à-vis de l’étranger, les autorités chinoises ont au cours de la dernière décennie redéveloppé une ambition claire de réduction des dépendances vis-à-vis de l’étranger. Les attaques de l’administration Trump l’ont portée au rang de priorité absolue. Cette tribune a été publiée dans l’édition datée du 14 mai 2021 du journal Le Monde.

Mondialisation : "L’impératif de limitation des dépendances prend une place nouvelle dans les stratégies commerciales"

 Billet du 22 mai 2021 - Dans les médias
Par Sébastien Jean
Les liens commerciaux et financiers sont de plus en plus analysés comme des sources de vulnérabilité. Il s’agit d’un changement profond, reflet d’une situation où l’interdépendance économique étroite est concomitante à une rivalité stratégique, et qui appelle des réponses pragmatiques. Cette tribune a été publiée dans l’édition datée du 16-17 mai 2021 du journal Le Monde.

Canal de Suez : les hoquets de la mondialisation

 Audio du 8 avril 2021 - Dans les médias
Par Sébastien Jean
  00:57:00
En bloquant l'une des voies maritimes les plus empruntées au monde pendant cinq jours, l'Ever Given, ce gigantesque porte-container, est-il le signe d'une mondialisation à bout de souffle ? Sébastien Jean était l'un des invités de Christine Ockrent dans l'émission "Affaires étrangères" sur France Culture le 3 avril 2021.

Ralentissement du commerce post-Brexit : attention aux conclusions hâtives !

 Faits & Chiffres du 31 mars 2021 - Dans les médias
Par Pierre Cotterlaz, Vincent Vicard
Les statistiques du commerce britannique révèlent une forte baisse des échanges en janvier 2021, particulièrement marquée pour les échanges avec l’Union européenne. Dans quelle mesure ces évolutions traduisent-elles les effets attendus du Brexit sur le commerce britannique ? Un article paru dans The Conversation le 31 mars 2021.

Sortir du cercle vicieux du décrochage industriel

 Billet du 10 mars 2021 - Dans les médias
Par Thomas Grjebine
Depuis un an, la pandémie apparaît comme un révélateur des difficultés de l’industrie française, voire de son déclassement. Derniers épisodes en date : les difficultés de Sanofi et l’échec de la France à lancer un vaccin contre la Covid-19. Une chronique de Thomas Grjebine publiée dans Alternatives Economiques le 3 mars 2021.

Le commerce mondial entre crise sanitaire et tensions géopolitiques

 Audio du 8 mars 2021
Par Sébastien Jean
  00:48:30
La pandémie de Covid-19 n’est pas encore sous contrôle, mais déjà le commerce mondial repart. En témoignent les pénuries de conteneurs et l’explosion des coûts du fret maritime. Mais, les tensions géopolitiques risquent de compliquer le fonctionnement des chaînes d’approvisionnement mondiales. Sébastien Jean était l'un des invités à l'émission "Éco d'ici éco d'ailleurs" sur RFI le 5 mars 2021.

Chine : quelle stratégie économique pour étendre sa puissance ?

 Audio du 5 mars 2021 - Dans les médias
Par Sébastien Jean
  00:17:54
Alors que l’année 2020 a été difficile pour la majorité des grandes zones mondiales, l’économie chinoise semble avoir mieux encaissé le choc de la pandémie, enregistrant même une croissance positive (+2,3 %) sur l’année passée. La Chine se rapproche-t-elle ainsi de l’hégémonie mondiale ? Si oui, avec quelle stratégie ? Éléments de réponse avec Sébastien Jean sur The Conversation le 4 mars 2021.


Comment expliquer la pénurie de puces électroniques ?

 Audio du 10 février 2021 - Dans les médias
Par Michel Fouquin
  00:08:00
La demande mondiale est telle que l'on assiste aujourd'hui à une pénurie de puces électroniques, ces tout petits composants dont sont truffés les voitures, ordinateurs, téléphones portables... Comment expliquer cette pénurie ? Michel Fouquin était l'invité de Guillaume Erner à l'émission "La question du jour" sur France Culture le 9 février 2021.

Davos à l'heure de la Chine

 Audio du 1er février 2021 - Dans les médias
Par Christophe Destais
  00:58:00
Alors qu'ont lieu le Forum économique de Davos, en Suisse, et le "Davos du désert", en Arabie Saoudite, quelle est la nouvelle place de la Chine dans l'économie mondiale après un an de pandémie ? Christophe Destais était l'un des invités de l'émission de Christine Ockrent "Affaires étrangères" sur France Culture le 30 janvier 2021.


Comment vont tourner les guerres commerciales ?

 Audio du 13 janvier 2021 - Dans les médias
Par Cecilia Bellora
  00:29:30
La présidence de Donald Trump a été marquée par de nombreux conflits commerciaux. Avec la Chine évidemment, mais aussi avec d'autres censés être plus proches. Comment vont tourner les guerres commerciales ? Cecilia Bellora était invitée par Guillaume Naudin au "Débat du jour" sur RFI, le 12 janvier 2021.



RCEP : l’intégration commerciale en Asie met les États-Unis au défi de leurs ambitions

 Billet du 20 novembre 2020
Par Houssein Guimbard, Sébastien Jean
15 pays d’Asie de l’Est viennent de signer le plus grand accord commercial au monde. Il n’est pas ambitieux et ne bouleversera pas la réalité du commerce mondial, mais il cimente l’intégration commerciale de la zone et met les États-Unis au défi des ambitions qu’ils y affichent. Article paru dans The Conversation le 19 novembre 2020.

Commerce : Que change la victoire de Joe Biden ?

 Vidéo du 19 novembre 2020 - Dans les médias
Par Vincent Vicard
  00:14:00
Une semaine après l'annonce de la victoire du candidat démocrate, la Chine adresse ses félicitations à Joe Biden. Avant elle, la Russie avait, elle aussi, tardé à réagir. Entre promesse de rétablir le multilatéralisme et défense des intérêts américains, quelle sera la politique commerciale du nouveau président élu ? Quelles relations avec la vieille Europe ? Vincent Vicart était invité à l'émission La semaine de l'éco sur France 24 le 13 novembre 2020.



Peut-on réparer la mondialisation ?

 Audio du 2 septembre 2020 - Dans les médias
Par Cecilia Bellora
  00:58:51
La crise engendrée par la Covid-19 a mis en évidence l’interconnectivité de la planète. En quelques mois, c’est un monde unique, partagé par 7,5 milliards d’habitants qui s'est révélé. Alors qu'un "monde d'après" avait été annoncé, une question s'impose : peut-on réparer la mondialisation ? Cecilia Bellora était invitée dans l'émission "Entendez-vous l'éco ?" sur France Culture le 31 août.

L’affaire Huawei

 Audio du 24 août 2020 - Dans les médias
Par Sébastien Jean
  00:48:30
Donald Trump voudrait venir à bout de l’entreprise chinoise de télécommunications Huawei. Accusée de menacer la sécurité nationale des pays où elle s’implante, l’entreprise résiste. La pandémie de Covid-19 lui a permis de marquer des points. Une interview de Sébastien Jean par Jean-Pierre Boris sur RFI le 21 août 2020.




Les pénuries pharmaceutiques en Europe éclipsent un demi-siècle d’excédents commerciaux

 Faits & Chiffres du 20 mai 2020
Par Pierre Cotterlaz, Guillaume Gaulier, Aude Sztulman, Deniz Ünal
La pandémie du Covid-19 a révélé que l'approvisionnement en médicaments du Vieux Continent pouvait être sujet à de dramatiques fragilités. L'Europe demeure pourtant, et de loin, le leader dans le commerce mondial de produits pharmaceutiques. Article paru dans The Conversation le 19 mai 2020


Le Covid-19, un coup d’arrêt à la mondialisation ? (2/2)

 Billet du 17 avril 2020
Par Guillaume Gaulier, Vincent Vicard
La crise du Covid-19 – d’abord avec les ruptures d’approvisionnement en provenance de Chine, ensuite avec les pénuries de matériel médical et de protection pour lesquels la France et l’Europe dépendent des importations –, a mis en lumière certaines fragilités liées à l’organisation des chaînes de valeur mondiales. Pour autant, faut-il s’attendre à un tournant dans le processus de mondialisation ?




Coronavirus : la mondialisation est-elle fragile ?

 Vidéo du 5 mars 2020
Par Sébastien Jean
  00:44:32
La diffusion du virus COVID-19 commence à se propager à l'ensemble de la planète et affecter les marchés financiers. Dès lors, doit-on s'inquiéter à long terme des répercussions économiques et sociétales d'une telle épidémie ? Sébastien Jean est l'Invité des Matins de Guillaume Erner sur France Culture, le 3 mars 2020.

Coronavirus : un grain de sable dans l’économie mondiale

 Billet du 2 mars 2020
Par Michel Fouquin, Jean-Raphaël Chaponnière
L’épidémie de coronavirus (le COVID-19) est un choc majeur à court terme pour l’économie chinoise, et devrait avoir des conséquences durables et mondiales à plus long terme. Ce choc intervient dans une phase d’incertitudes marquées notamment par le ralentissement de la croissance chinoise et par la forte montée des tensions protectionnistes dans le monde. La gravité de cette crise dépasse en ampleur celles des précédentes épidémies qui ont suivies la seconde guerre mondiale. Elle souligne tout particulièrement la fragilité d’une économie mondiale fortement globalisée et ouvre sans doute une phase marquée de repli sur les régions.

Le secteur du transport est le premier touché par la crise du coronavirus

 Billet du 12 février 2020 - Dans les médias
Par Sébastien Jean
En raison de l’épidémie du coronavirus, l’activité des entreprises chinoises est très fortement perturbée. Et les objectifs de croissance du pays sont déjà revus à la baisse. Mais au-delà de la Chine, premier importateur et exportateur au monde, c’est l’ensemble de l’économie mondiale qui est susceptible d’être affectée, dont la France. Sébastien Jean répond aux questions des internautes sur les conséquences économiques de l’épidémie.

Entre la Chine et les États-Unis, "c’est seulement une trêve commerciale qui a été signée, pas la paix"

 Billet du 30 janvier 2020 - Dans les médias
Par Sébastien Jean
L’accord sino-américain, signé mercredi 15 janvier 2020, marque un tournant. Les échanges commerciaux, autrefois régis par des règles multilatérales, risquent de dépendre davantage des rapports de force entre États. Sébastien Jean interviewé par Julien Bouissou pour Le Monde du 16 janvier 2020


La Chine à la conquête de l’Europe

 Vidéo du 20 décembre 2019
Par Sébastien Jean
  00:10:56
Lors de sa visite d’État en Grèce, le président chinois a été accueilli à bras ouverts. Et pour cause, beaucoup de contrats, d'investissements qui seraient pourraient booster l’économie grecque. Guillaume Paul et Karine Vergniol, ont reçu Sébastien Jean sur BFM Business le 12 novembre 2019.

Vietnam : le dernier dragon
(2/2) : La résilience face aux tensions internationales

 Billet du 19 décembre 2019
Par Michel Fouquin, Jean Raphaël Chaponnière
L’ouverture du Vietnam et son développement sont étroitement liés aux stratégies des entreprises multinationales au cœur de la transformation des structures économiques du Vietnam. En dépit des tensions commerciales internationales, le Vietnam semble plutôt en tirer profit en servant de relais aux entreprises japonaises, coréennes puis chinoises, pour exporter vers les États-Unis.

Vietnam : le dernier dragon
(1/2) : L’ouverture internationale guide de la politique économique du Vietnam

 Billet du 16 décembre 2019
Par Michel Fouquin, Jean Raphaël Chaponnière
Le Vietnam a fait le choix de l’ouverture internationale depuis 1986, pour créer une économie socialiste de marché, ce qui lui a permis de connaître une expansion économique vigoureuse. Son insertion dans l’économie mondiale en a fait un maillon important des chaines de valeur internationales, important massivement des composants de Chine et d’Asie en général, pour exporter tout aussi massivement de produits finis vers les États-Unis et L’Europe.


La bonne nouvelle des sanctions commerciales américaines

 Billet du 22 novembre 2019
Par Thierry Mayer
Le 3 octobre dernier, l'administration américaine annonçait une série de mesures protectionnistes portant sur une liste de produits européens emblématiques: des taxes additionnelles de 10% sur les avions civils, et même de 25 % sur un grand nombre de produits couvrant fromages italiens et anglais, whiskys irlandais et écossais, vins français, outils allemands et olives espagnoles, etc.

Les Profils Pays du CEPII montent en gamme

 Billet du 20 novembre 2019
Par Équipe Profils du CEPII / CEPII Profiles team
Le CEPII offre une version améliorée de ses pages interactives Profils Pays qui présentent, à partir des bases de données qui lui sont propres, l’insertion de 80 économies dans le commerce mondial ; d’accès libre et gratuit, ces données, à visée informative, pédagogique et de recherche, sont fournies sous la forme d’illustrations didactiques.

Comment répondre aux nouveaux défis de la politique commerciale européenne ?

 Billet du 4 novembre 2019
Par Sébastien Jean
Le contexte international marqué par l’instabilité, les ruptures, les logiques de puissance et l’urgence environnementale oblige à repenser la politique commerciale de l’UE, avec pour maîtres-mots le pragmatisme et la cohérence avec nos objectifs de développement durable. Publié originellement dans Confrontations Europe, le 17 octobre 2019



Conflit Airbus-Boeing

 Billet du 1er novembre 2019
Par Cecilia Bellora
Les Etats-Unis ont obtenu de l'OMC l'autorisation d'augmenter des taxes sur des produits européens à hauteur de 7,5 milliards d'euros, dans le cadre d'un conflit entre Airbus et Boeing. Cecilia Bellora répond aux questions de BFM Business le 5 octobre 2019.



10 |  20 |  50 |  100